You are about to start working on a skill.

Don't forget: the right pace is the one you're comfortable with.

Comprendre notre rapport à l'erreur

Se tromper est rarement vécu comme une expérience plaisante. On a beau savoir que c'est en se trompant que l'on apprend, l'erreur est perçue comme un mal nécessaire, une étape sur laquelle on aimerait ne pas s'éterniser.

Parfois même, on peut avoir l'impression que se tromper est le signe d'un enseignement inefficace ou de notre manque d'intelligence.

Et pourtant l'erreur est au cœur de tout processus d'apprentissage. Elle n'est pas seulement inévitable, elle est souhaitable.

Nous sommes habitués à effectuer des tests évaluatifs, c'est-à-dire qui évaluent notre niveau. Mais la situation est très différente lorsque l'on apprend en se testant (ce que l'on appelle le test formatif), car dans ce cas, l'erreur est précisément ce par quoi on apprend

View the resource
undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined

undefined